Nos nouvelles : Le Carnet de Dessin

Le carnet de dessin


Jenny venait  d'acheter  un petit  carnet  pour  dessiner  dans  un magasin de  farces  et  attrapes pendant qu'elle cherchait un costume pour Halloween... Elle adorait dessiner !  C' était sa grande passion. 
Le premier  dessin qu'elle  fit  dans  le Carnet   fut   le Vase Ming, posé  sur une commode blanche, dans le couloir, que sa mère avait rapport  de son voyage en Chine. Jenny le crayonna au fusain. Jamais elle n'avait dessiné  sur un papier aussi lisse et son crayonné paraissait tellement réel.
« - A table ! cria Mrs Thorne, la mère de Jenny. »
Jenny retourna dans sa chambre pour poser le carnet sur son bureau. Fière de son chef d’œuvre, elle retourna dans le couloir pour découvrir que... le vase Ming n' était plus à  sa  place !
 
*
« - Mum, où  est passé  le vase ? demanda Jenny, une fois à  table.
- Quel vase, ma chérie ? demanda à  son tour Mrs Thorne en goûtant la vinaigrette qu'elle préparait.
- Le vase Ming que tu as rapporté  de Chine ! Répondit Jenny. Tu sais bien, le bleu en porcelaine...
- Mummy, t'es allée en Chine ? intervint Kelia, la petite sœur de Jenny.
- Je ne suis jamais allée en Chine, Jenny... Je ne sais pas ce que tu racontes. Kelia, arrête de jouer avec le chien ! gronda Mrs Thorne d'un air entendu. »
Jenny   termina   de  manger   en   soupirant à plusieurs   reprise.   Elle   retourna   dans   sa chambre , touchant à  peine à  son repas en laissant Kelia raconter ce qu'elle avait fait dans la journée à Mr et Mrs Thorne.
 
Les questions tourbillonnaient dans la tête de Jenny. Elle se décida d'ouvrir le carnet posé bien sagement sur le bureau, et... ne vit pas le vase sur la feuille !
Quelqu'un doit l'avoir gommé  !  se dit Jenny sans  être vraiment sûre d'elle.
Avant de se coucher, la jeune adolescente reproduisit son armoire. Prise de fatigue, elle se coucha sur son lit et s'endormit, le carnet en main...
 
*
Le lendemain, vers sept heures, réveillée par la sonnerie de son r veil, Jenny se leva. Elle se gratta les yeux puis leva la tête. Un cri aigu sortit de sa gorge. L'armoire qui devait se tenir en face d'elle ne s'y trouvait plus ! Elle vérifia son carnet : l'armoire sur le dessin avait aussi disparue !
« - Jenny, c'est toi qui crie, demanda sa mère du bas des escaliers.
- Euh... oui ! Répondit Jenny. J'ai... un bouton affreux sur le nez ! »
La jeune fille sauta du lit et regarda le sol vide où  trônait autrefois une armoire en bois.
Oh non ! Mais mon carnet est-il magique ou c'est moi qui suis folle !  se demanda-elle. Ce n'est pas possible... Rien ne sert d'en parler au parents, il vont dire que je n'avais pas d'armoire !

Elle se doucha rapidement, déjeuna puis prit le bus pour aller au Collège. A la fin des cours, Jenny reprit le bus et pensa soudainement :
Le carnet ! Malheur de malheur ! Il ne faut pas qu'il tombe entre de mauvaises mains !  
Rien que de penser à ce qui pourrait arriver...».
Arrivée chez elle, Jenny se précipita dans sa chambre, regarda sur son bureau, et... pas de carnet ! Elle se maudit intèrieurement pour son insouciance qui pourrait lui être fatale avant de se précipiter dans la chambre de sa petite soeur. Jenny Thorne ne croyait pas si bien penser : Kelia, un sourire sur son visage en coeur dessinait dans le carnet sans même se soucier du regard affolé de Jenny  !
« - Mais que fais-tu, Kelia ?! Cria Jenny maintenant hystérique.
- Je n'avais pas de papier  pour  dessiner,  alors  j'ai  prit   ton carnet,  déclara Kelia  sans méfiance. J'adore ! Je n'avais jamais aussi bien dessiné ... Ton carnet est génial, le dessin a l'air presque...
- Qu'as tu dessiné  ? Montre ! hurla Jenny, au bord de la crise de nerf.
- Calme-toi, Jen ! Je t'ai juste dessinée. C'est ressemblant, hein ? »